Fleur Bleue

Raffermir l’amour de son Mari (Partie 2/6)

A la lumière du Coran et de la Sunna authentique


Louange à Allah, que la prière et le salut soient sur son prophète Mohamed sur sa famille et sur tous ceux qui le suivent jusqu’au jour de la résurrection.


Allah a donné des ordres pour organiser la vie de la société musulmane, de la famille musulmane que ce soit dans le domaine du dogme ou des adorations et dans le domaine du comportement et des rapports sociaux.

Allah a ordonné la vie familiale, Il a instauré des droits et des devoirs pour les époux et les épouses pour que la famille musulmane puisse vivre dans le bonheur, la sérénité et la quiétude.

« Et parmi Ses signes Il a créé pour vous à partir de vous-mêmes des épouses, afin qu’auprès d’elle vous trouviez le repos, Il a établi entre elle et vous affection et miséricorde. Certes il y a en cela des signes pour un peuple disposé à la réflexion ».

(Coran 30 Verset 21)

11- Exprimes à ton époux l’amour que tu lui portes

Exprimer son amour est un point très important dans la vie de couple. Certaines femmes disent : « Mon mari sait que je l’aime », mais même s’il le sait, il faut lui exprimer cet amour et le lui rappeler. C’est de cette manière que l’amour est entretenu et revitalisé.

Les manières d’exprimer cet amour sont nombreuses et variées. L’épouse les connaît plus que quiconque. Et aimer son époux implique nécessairement de lui obéir et ne pas le contrarier.

En effet, l’amour inspire à l’amoureux d’obéir à son bien-aimé et de veiller à être en parfaite entente avec lui. Les disputes multiples entre les époux sont une preuve du manque d’amour.

Une femme qui aime son époux, lui obéit et ne le contrarie pas sera intensément aimée par son époux. Celui-ci lui sera reconnaissant en lui offrant une grande place dans son erreur.

On a demandé à l’Envoyé d’Allah (saw):

« Quelle est parmi les femmes la meilleure ? »
II répondit: « C’est celle qui quand son époux la regarde il est content, quand il lui donne un ordre elle obéit, qui ne le contrarie pas quand il la sollicite pour satisfaire ses désirs et qui ne se dispute pas avec lui pour les dépenses.»

(Rapporté par Ahmad)

Tandis qu’une femme qui n’obéit pas à son époux, ne l’écoute pas et ne se plie pas à ses désirs, même si elle lui exprime son amour par différents moyens, cela n’atteindra pas le but escompté. Sans cette obéissance, la relation conjugale est menacée. Bien plus, cette obéissance conduit au Paradis; L‘Envoyé d’ Allah a en effet dit :

« La femme qui prie ses cinq (prières), jeûne son mois (Le mois de ramadan), préserve son sexe et obéit à son époux, qu’elle entre par la porte du paradis qu’elle désire! »

(Rapporté par Al Bazzâr, Abu Na’îm, Ahmad, at Tabarani)

Et il a aussi dit :

« La femme qui meurt alors que son mari est satisfait d’elle entrera au Paradis. »

(Rapporté par at-Tirmidhi)

Nous ne voulons pas nous étendre sur la question de l’obéissance à l’époux. Il n’y a pas lieu de la développer dans un tel document. Mais il convient tout de même de souligner un détail important: l’épouse qui n’éprouve pas d’amour pour son mari, pour une raison ou pour une autre, pourrait lui dire quand-même qu’elle l’aime. Du moins qu’elle ne lui fasse pas sentir qu’elle le déteste.

Cela n’est pas considère comme de l’hypocrisie ou du mensonge au sens propre, car ce genre de mensonge, qui rapproche les époux, rétablit l’entente, colmate les brèches et fait disparaitre les conflits, est tolère par la religion.

12- Ne gâches pas tes moments de bonheur

De manière générale, la vie est joie et tristesse. Les moments de bonheur y sont rares, et il n’est pas intelligent de notre part de provoquer nos propres chagrins ou d’aller à leurs rencontres.

L’épouse intelligente est celle qui cherche le bonheur et ne le gâche pas. Quand elle reçoit de son époux un témoignage d’amour et d’affection, elle le garde dans sa mémoire et oublies les incidents du passé.

Laisses donc, chère sœur, les moments de bonheur s’écouler en douceur et ne les perturbes pas par un désaccord quelconque. Ne sois pas la cause d’une difficulté supplémentaire et oublies les problèmes du passé dans ces moments précis. Les problèmes viennent d’eux-mêmes et il ne convient pas de les chercher. Le reproche permanent n’est pas bon, il peut même aggraver la situation. Habitue-toi à pardonner et fais preuve de douceur et de spontanéité.

C’est de cette manière que tu apporteras du bonheur à ta vie conjugale et que tu gagneras le cœur de ton époux.

13- Prononces souvent le mot « oui »

Ne constates-tu pas, chère sœur, que le mot « oui » est un mot que l’âme humaine apprécie et que lorsque quelqu’un dit à son auditeur « oui », il le met dans une humeur favorable à sa proposition et parvient à conquérir son cœur.

Par contre, le « non » est un mot que l’âme humaine déteste. Il inspire la répulsion, l’antipathie et le refus.

Le mot « oui » laisse une impression favorable sur le cœur. Ainsi lorsque ton époux te fait une proposition que tu voudrais refuser, ne lui réponds pas directement: « non », mais fais-le d’une manière intelligente en lui disant par exemple : « Oui mon bien-aimé, c’est une bonne idée, mais il y a telles et telles raisons qui m’en empêchent. ».

De cette façon, tu lui as montré ce que tu voulais sans susciter en lui la moindre réaction négative susceptible d’envenimer la situation ou de le pousser à s’obstiner dans son idée. Rappelles-toi, pour l’occasion, la parole de notre Prophète bien-aimé (saw):

«Vous apprendrai-je le meilleur trésor que peut avoir un homme ? Une épouse vertueuse : quand il la regarde, elle le réjouit; quand il lui donne un ordre, elle s’y conforme et quand il s’absente, elle garde intact les droits qu’ ‘il a sur elle. »

(Rapporté par Abu Dâwûd)

14- Evites les critiques

Il se peut que ton époux soit quelqu’un de négligent et de désordonné, qu’il jette ses chaussures partout et ne mette pas ses habits là où il le faudrait. Il  s’agit certes d’une mauvaise habitude et d’un comportement qui n’est pas souhaitable. Mais n’oublie pas que ton époux ne peut pas changer ainsi du jour au lendemain. II a été élevé de la sorte durant plusieurs années et s’est habitue à agir comme tel jusqu’à ce que ces habitudes se soient ancrées dans son esprit.

En effet, en critiquant fréquemment sa conduite et en scrutant ses erreurs, tu ne feras que compliquer davantage la situation et cela pourrait se répercuter négativement sur votre relation.

Essaies de lui montrer ses erreurs de manière subtile et indirecte et ne l’abreuve pas de critiques. Les experts dans le domaine du mariage disent que le bonheur conjugal se brise sur ce grand rocher qu’est la critique.

15 – Offres à ton époux de l’affection

L’amour est un sentiment réciproque, et lorsque nous trouvons la personne qui nous aime, nous finissons toujours par aimer en retour, un jour. C’est là un point dont il faut que nous prenions conscience. L’affection, quant à elle, est autre que l’amour. Nous pouvons avoir de l’affection pour quelqu’un sans l’aimer, sachant que cela peut le rendre sympathique à notre égard et qu’il finira même par nous aimer. Autant l’époux a besoin que son épouse lui témoigne de l’amour, autant il a besoin qu’elle lui offre de l’affection. II veut qu’elle reconnaisse sa fatigue et ses efforts pour la rendre heureuse et pour assurer à sa famille une vie digne. Et lorsqu’il s’aperçoit qu’elle est consciente de sa souffrance et qu’elle a de l’affection pour lui, il l’aime encore plus et garde en mémoire ce sentiment noble qu’elle lui voue.

16- Que ta devise soit : « Je ne goûterai le sommeil que si je te vois satisfait »

L’épouse qui désire que sa relation conjugale évolue et se développe dans une ambiance d’amour, d’affection et de miséricorde, doit faire preuve d’un grand sang-froid et d’une grande patience.

Les scènes de ménage peuvent se produire car les divergences de points de vue au sein du couple existent et existeront toujours, sans parler des différends mineurs. Tout cela est inévitable, mais l’épouse intelligente est celle qui sait avec sagesse, sang-froid et esprit de tolérance calmer la colère de son époux. En cas de conflit, c’est elle qui fait le premier pas pour la réconciliation.

On rapporte que l’Envoyé d’Allah (saw) a dit:

« Vos épouses qui feront partie des gens du paradis sont celles qui sont affectueuses; quand l’une d’elles est victime d’une injustice [de la part de son époux] ou commet une injustice envers lui, elle vient jusqu’à lui, met sa main dans la sienne et lui dit: « Je ne gouterai le sommeil que si je te vois satisfait. »

(Rapporté par at-Tabarani)

17- Satisfais ses désirs

La relation conjugale dépend en principe de l’amour et de la compassion mutuels. Le Très-Haut en effet dit:

« Et parmi Ses signes Il a créé pour vous à partir de vous-mêmes des épouses, afin qu’auprès d’elles vous trouviez le repos, Il a établi entre elles et vous affection et miséricorde. Certes il y a en cela des signes pour un peuple dispose à la réflexion».

(Coran 30 Verset 21)

De même, le rapport charnel entre les époux dépend de l’existence simultanée du désir concupiscent chez eux. C’est pourquoi, les jurisconsultes attestent qu’il est reprouvé que l’époux approche son épouse sans qu’elle n’en ait envie, car cela peut nuire à sa santé physique ou morale.

Mais parfois l’envie d’approcher son épouse s’empare de l’époux de manière irrésistible. Dans une telle situation, même si elle n’est pas prête, elle doit satisfaire son désir et ne pas le repousser. Le Prophète (saw) a en effet dit:

«Lorsqu’un homme sollicite sa femme pour satisfaire ses désirs, qu’elle réponde sur-le-champ à cette sollicitation, même si elle est occupée à faire son pain. »

(Rapporté At-Tirmidhi)

Satisfaire avec empressement le désir sexuel de son époux est très important. C’est un ordre venant du Prophète (saw) lui-même.  Elle doit obligatoirement répondre à la sollicitation de son époux tant qu’il n’y a pas de raison légale qui l’en empêche.

Une femme pourrait se dire:

« Pourquoi est-ce si important? Pourquoi la femme doit-elle s’empresser de satisfaire le désir de son époux à n’importe quel moment alors que parfois elle n’y est pas prête? »

Nous répondons que contrairement à la femme, l’homme est en permanence exposé à des fantasmes et a des visions extérieures qui excitent son désir et le rendent vulnérable devant satan qui profite de l’occasion pour lui insuffler ses mauvaises suggestions. C’est pourquoi l’épouse doit être là pour apaiser ses sens et préserver sa chasteté.

Dans un hadith authentique, l’Envoyé d’Allah (saw) a dit :

« La femme excite le désir, qu’on la voie de face ou de dos. Lorsque l’un de vous regarde les charmes d’une femme, qu’il revienne à son épouse et accomplisse un rapport avec elle, cela dissipera l’envie qu’il avait. »

(Rapporté par Muslim)

Ce contre lequel nous mettons en garde l’épouse, c’est de s’en servir comme marchandage et comme moyen de pression sur son époux en se refusant à lui pour le contraindre à répondre à l’une de ses exigences ou pour se venger de lui suite à un désaccord. Elle encourt en effet la menace proférée par Le Prophète (saw) dans le hadith suivant :

«Par Celui qui détient mon âme en sa main! Quand un homme demande à sa femme de partager sa couche, qu’elle refuse et qu’il passe la nuit irrité contre elle, les anges La maudissent jusqu’ au matin. »

(Rapporté par al Bukhâri et Muslim)

18- Ne hausse pas la voix sur lui

Ce qui révolte un homme et l’exacerbe, c’est de voir son épouse hausser le ton devant lui et couvrir de sa voix la sienne. Cela ne relève pas de la politesse, chère sœur, accepterais-tu que ton fils fasse la même chose avec toi ?

Le droit que ton époux a sur toi est considérable et sa faveur à ton égard est immense.

Certes, certaines femmes ont pris l’habitude de parler à haute voix avant leur mariage, mais il faut qu’elles sachent que hausser le ton dans la maison de leurs parents devant leurs frères et sœurs est une chose et que le faire devant leur époux en est une autre.

En haussant le ton devant quelqu’un, nous lui faisons du tort et nous lui faisons croire qu’il est inférieur à nous. Que l’épouse craigne Allah à l’égard de son époux et ne couvre pas de sa voix la sienne et qu’elle se rappelle toujours le hadith prophétique suivant :

« Toute femme qui cause du tort à son époux en ce bas-monde, se verra adresser par sa femme parmi les Houris les reproches suivants: «Ne lui cause pas du tort, qu’Allah te maudisse ! II n’est auprès de toi qu’un invité qui est sur le point de te quitter pour nous rejoindre.»

(Rapporté par At-Tirmidhî)

Qu’elle sache en outre qu’en haussant le ton devant son époux, cela fait d’elle un mauvais exemple à suivre pour ses enfants, car l’enfant est prédisposé à imiter ses parents.

19- Parles-lui de sa personne

Chacun de nous aime à parler de lui, aussi si tu veux conquérir la sympathie de ton époux et acquérir une grande place dans son cœur, ne lui parles pas trop de toi mais plutôt de lui et de ses performances. Donc si tu veux que ton mari t’écoute attentivement, parles lui de lui.

Ton époux doit sûrement avoir beaucoup de qualités. Pourquoi te contentes-tu de ne lui parler que de ses défauts et de négliger ses qualités ?

Tu peux aussi lui rappeler certaines situations drôles qui s’étaient produites lors de vos fiançailles ou les premiers jours de votre mariage.

En lui parlant de ses qualités, tu lui rappelles la vertu et lui inspires de revenir dans la bonne voie dont il se met peut-être à dévier ; Le Très-Haut a en effet dit:

« Exerce le rappel car le rappel est avantageux aux croyants »

(Coran 51 Verset 55)

20- Fais briller son image auprès de ta famille

Il ne faut pas parler à ta famille des conflits et des différends qui surgissent entre ton époux et toi, car ils finiront par le déprécier et le haïr. Les scènes de ménage et les problèmes existeront toujours au sein du couple. Ne donnes pas à ta famille une mauvaise image de ton époux. Cela complique souvent la situation.

Essaies de contenir ces conflits et ne les laisses pas filtrer vers l’extérieur du foyer, même si la personne à qui tu veux en parler est un membre de ta famille, et surtout évites d’en parler à ta mère, car généralement la mère aime sa fille plus que n’importe qui et elle est très sensible à ce genre de situation. Cela la pousse souvent à agir de manière fausse et à s’en prendre violemment au mari de sa fille, menaçant ainsi leur relation de rupture.

La femme intelligente est celle qui fait briller l’image de son époux auprès de sa famille et vante ses qualités devant eux, afin de le rendre sympathique à leurs yeux.


Sur ce, Que la Paix de Dieu soit sur vous et vous accompagne partout où vous êtes.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer