Le Coran

(…) Si les infidèles vous menaçaient, leur déroute serait rapide (…)


«20- Allah avait promis que vous réaliseriez de riches butins. Il a hâté pour vous le prix de celui-ci et II a arrêté le bras de vos ennemis en signe d’encouragement pour les croyants et pour vous maintenir dans la voie droite.
22- Si les infidèles vous menaçaient, leur déroute serait rapide. Ils ne trouveraient, en effet, ni patron ni alliés.
24- C’est lui qui a arrêté le bras de vos ennemis comme II a arrêté le vôtre dans la vallée de La Mecque, après vous avoir donné la victoire. Allah voyait toutes vos actions.»

(Coran  48 Versets 20  à 24)

Louange à Allah, que la prière et le salut soient sur son prophète Mohamed sur sa famille et sur tous ceux qui le suivent jusqu’au jour de la résurrection.


Dieu promet aux fidèles un butin abondant dont ils s’empareront. Il a hâté pour vous le prix de celui-ci, c’est à dire de Khaibar comme a avancé Moujahid.

Mais pour Ibn Abbas il s’agit du traité de paix de Houdaybya. « Et II a arrêté le bras de vos ennemis » sans qu’ils puissent vous atteindre par un mal quelconque malgré qu’ils couvaient l’intention de vous combattre. Ainsi II a détourné de vous les mains de vos ennemis sans pouvoir nuire à vos familles que vous avez laissées derrière vous, afin que tout cela soit un signe pour les croyants, et pour être convaincus que Dieu les a secourus, aidés, gardés contre leurs ennemis qui les dépassaient en nombre et force. Qu’ils sachent aussi que Dieu connait d’avance les conséquences de toutes les affaires et la bonne fin est toujours réservée aux croyants malgré qu’ils en éprouvent parfois de la répugnance en apparence.

Pour confirmer cela on cite à l’appui cet autre verset où Dieu a dit:

«Il se peut que vous avez de l’aversion pour une chose, et elle est un bien pour vous»

(Coran 2 verset 216)

Et pour prix de votre soumission à Dieu et votre obéissance à  Son Messager, Il vous maintient dans la voie droite.

« Il y a d’autres ennemis dont vous n’avez pas pu vous rendre maîtres »
En d’autres termes: Il vous a promis d’autres butins et autre conquête que vous êtes actuellement incapables de réaliser, mais Dieu l’a entouré pour le moment par sa puissance, car II accorde Ses bienfaits à Ses fidèles serviteurs par des moyens sur lesquels ils ne comptaient pas. Ces butins, s’agit-il de celui de Khaibar ou de la prise de La Mecque ou la conquête des pays des Perses et des Romains, selon les différents dires des exégètes, sont en effet, tout butin ou toute conquête jusqu’au jour de la résurrection.

« Si les infidèles vous menaçaient, leur déroute serait rapide. Ils ne trouveraient, en effet, ni patron ni alliés »
Dieu dans ce verset, rassure les croyants que si les idolâtres les avaient combattus, Il aurait accordé la victoire à Son Messager et aux fidèles et l’ennemi aurait pris la fuite devant eux. Car ces idolâtres avaient déclaré la guerre contre Dieu et contre son parti des croyants.

« Telle est la loi d’Allah, la loi qu’il a appliquée aux générations passées. Loi immuable »
Telle est l’ancienne règle de Dieu et Sa coutume envers Ses créatures, l’incrédulité et la foi ne se sont jamais affrontées sans que Dieu ne donnât la victoire à la foi en élevant la vérité et en faisant disparaître l’erreur. On cite à titre d’exemple ce qu’en fut le jour de Badr quand Dieu a fait triompher Ses serviteurs croyants, malgré leur petit nombre, sur les idolâtres.

« C’est Lui qui a arrêté le bras de vos ennemis comme II a arrêté le vôtre dans la vallée de La Mecque, après vous avoir donné la victoire. Allah voyait toutes vos actions »
Dieu rappelle à Ses fidèles serviteurs comment II a écarté d’eux les mains des polythéistes sans pouvoir leur nuire ou leur causer aucun mal, et Il a aussi écarté les mains des fidèles des autres sans les combattre auprès de La Maison sacrée à La Mecque. Il a arrêté les bras des uns et des autres en leur inspirant la paix qui assurerait le bien aux croyants dans la vie présente et la bonne fin dans l’autre.

A ce propos, l’imam Ahmed rapporte que Anas a dit:

«Le jour de Houdaybya, quatre-vingt Mecquois idolâtres armés jusqu’aux dents descendirent du mont At-Tan’im voulant attaquer à l’improviste le Messager de Dieu (saw)  et ses compagnons. Il invoqua Dieu contre eux et les musulmans les capturèrent. Le Messager de Dieu (saw) leur pardonna et les libéra et ce verset fut révélé aussitôt: « c’est Lui qui a arrêté le bras de vos ennemis comme II a arrêté le vôtre dans la vallée de La Mecque…». »

L’imam Ahmed rapporte aussi d’après Abdullah Ben Maghfal Al- Mouzani le récit suivant:

«Nous étions avec le Messager de Dieu (saw) sous l’arbre cité dans le Coran. Des petites branches tombaient sur le dos du Prophète (saw) et de ‘Ali Ben Abi Taleb (ra) alors que Souhayl Ben Amr se trouvait devant eux. Le Messager de Dieu (saw)  dit à Ali:
«Ecris: Au nom d’Allah le Miséricordieux le Très Miséricordieux».
Souhayl saisit la main de ‘Ali et objecta: «Nous ne connaissons ni le Miséricordieux ni le Très Miséricordieux. Ecris ce que nous connaissons
Il demanda alors à Ali: «Ecris: Au nom du Grand Dieu» et Ali s’exécuta-. Ceci est convenu entre Muhammad  l’Envoyé de Dieu et les habitants de La Mecque»
Souhayl retint une fois encore la main de ‘Ali et dit au Prophète: «Si nous t’avions reconnu comme étant l’Envoyé de Dieu, nous aurions été injustes envers toi. Plutôt écris ce que nous connaissons de notre affaire».
Ecris, ordonna le Prophète à Ali, ceci est convenu entre Mohammad Ben Abdullah…»
Etant ainsi, une trentaine d’hommes armés apparurent voulant nous attaquer. Le Messager de Dieu (saw)  invoqua Dieu contre eux et voilà qu’ils devinrent sourds, et nous pûmes les capturer. Il leur dit ensuite:
«Y a-t-il quelqu’un qui vous protège? quelqu’un vous a-t-il garanti une assurance quelconque?» 
Non, répondirent-ils. Il les libéra et ce verset fut révélé: «C’est Lui qui a arrêté…» jusqu’à la fin. »

(Rapporté par Ahmed et Nassaï).

Et Allah Seul Sait….
Sur ce, Que la Paix de Dieu soit sur vous et vous accompagne partout où vous êtes.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :