Mes Lettres

Rappel Du Vendredi : L’incitation à la prière et à la prière en assemblée


Louange à Allah, que la prière et le salut soient sur son prophète Mohamed sur sa famille et sur tous ceux qui le suivent jusqu’au jour de la résurrection.


Mes Sœurs et frères de Foi.

Je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard d’Allah et de L’évoquer souvent, et je vous incite à Lui obéir et à Le remercier.

Notre Seigneur dit, dans Son Livre honoré :

« Ordonne à ta famille d’accomplir la prière et persévère à l’accomplir. Nous ne te demandons pas de subsistance, c’est Nous Qui t’accordons ta subsistance et certes la bonne fin est dans l’attachement à la piété. »

(Coran 20 Verset 132)

Chers frères de foi, nous allons aborder dans notre rappel d’aujourd’hui le sujet de la prière, dont Allah a fait l’un des cinq sujets les plus éminents de l’Islam.

En effet, le Messager d’Allah (saw) a dit :

« l’Islam est basé sur cinq choses principales » parmi lesquelles il a compté le témoignage qu’il n’est de dieu que Allah et que Mohammad est le Messager de Allah, puis l’accomplissement de la prière. »

(Rapporté par Al-Boukhâri)

La prière est venue en second lieu après les deux témoignages.

C’est donc l’un de ses symboles les plus éclatants et les plus éminents, et l’une de ses provisions les plus profitables. Elle est, après les deux témoignages, l’obligation la plus confirmée et l’œuvre la plus importante qui nous sera exposée au Jour dernier, le plus éminent des actes d’obéissance et celui dont on espère le plus de récompenses. C’est un acte de soumission, de crainte de glorification, qui manifeste notre total besoin et notre recours à Allah, c’est une invocation et un acte de reconnaissance, une louange et un acte de glorification, un acte de soumission extrême envers Allah, Celui Qui a l’élévation sur Ses esclaves par Sa domination et Sa toute-puissance, Celui Qui mérite la louange, la reconnaissance et les éloges.

La prière est une adoration qui fait poindre l’espoir dans l’océan des ténèbres, qui sauve celui qui touche le fond de l’abîme dans les voies de l’injustice, une adoration qui tire par la main le malheureux du plus profond de son malheur et le désespéré du fin fond de son désespoir pour l’emmener dans la voie du salut.

C’est pour cela que l’Islam a accordé une extrême importance à la prière. Il est parvenu dans le Livre d’Allah l’ordre de l’accomplir et de persévérer à la faire, puisque Allah dit :

« Persévérez dans l’accomplissement de la prière et notamment la prière du milieu de la journée, levez-vous pour l’accomplir en implorant Allah. »

(Coran 2 Verset 238)

Celui qui persévère à l’accomplir et à la faire correctement, en apprenant ses règles et en l’accomplissant de la manière conforme à la Loi de Allah, il aura gagné et sera sauvé. Quant à celui qui la manque, il aura échoué et sera perdant et fera preuve d’encore plus de manquement dans le reste des œuvres.

Par conséquent, chers frères de foi, nous devons persévérer à l’accomplir, que l’on soit en bonne santé ou bien malade, en difficulté ou dans l’aisance, en sécurité ou dans la peur. La prière est le secret de la sauvegarde et la base de la réussite, la première des pratiques sur laquelle l’esclave rendra des comptes au Jour du Jugement : s’il l’accomplit correctement, il aura réussi et sera sauvé ; mais si elle n’est pas valable, il aura échoué et sera perdu.

De plus, persévérer à l’accomplir est la marque de la véracité et de la foi, alors que la négliger est le signe de l’échec et de la perte. Il s’agit de cinq prières. Si quelqu’un persévère à les accomplir, à faire le woudou’ (petite ablution) correctement et à les accomplir dans leur temps, à parfaire leurs inclinations, leurs prosternations et à éprouver la crainte de glorification en les faisant, il a la promesse d’Allah qu’Il lui pardonnera, qu’elle sera pour lui une lumière, une preuve en sa faveur et une sauvegarde au Jour du Jugement.

Mais si quelqu’un ne persévère pas à l’accomplir, il n’aura aucune promesse de la part de Allah de le faire entrer au Paradis sans châtiment, elle ne sera pas pour lui une lumière ni une preuve en sa faveur au Jour du Jugement et Allah le rassemblera avec les gens de la déception et de la perdition.

Esclaves d’Allah, l’obligation de la prière fait partie des obligations religieuses les plus importantes dont Allah a confirmé l’ordre de l’accomplir avec le plus d’insistance dans toutes les Lois révélées. Et parmi les secrets les plus manifestes et les significations les plus nobles de cette adoration éminente, il y a que, par ses gestes rituels, ses récitations, ses invocations, elle constitue un acte de soumission et de crainte de glorification envers le Seigneur des mondes et une concrétisation majeure du rapprochement de l’esclave de son Créateur, c’est-à-dire de l’agrément de son Créateur puisqu’il s’agit d’un rapprochement au sens figuré.

Allah dit :

« Prosterne-toi et rapproche-toi –c’est-à-dire de l’agrément de Allah–. »

(Coran 96 Verset 19)

Et le Prophète (saw) a dit :

« Le moment où l’esclave est le plus proche de l’agrément de Son Seigneur, c’est lorsqu’il est en prosternation. »

(Rapporté par Muslim)

Par ailleurs, la prière est un éveil répété de l’être humain qui le tire de son insouciance vis-à-vis de l’obéissance à Dieu. Elle le pousse à multiplier les actes de repentir et de retour à l’obéissance à Allah. Mais elle est en même temps une purification du cœur, une purification de l’égo, une clarification de l’âme et un lavage des organes des souillures, des maux et des péchés.

Il nous suffit comme preuve à ce sujet la parole du Messager d’Allah (saw) :

« Voyez-vous, si devant la porte de l’un d’entre vous il y avait une rivière dans laquelle il se laverait cinq fois chaque jour : est-ce qu’il resterait quoi que ce soit de sale sur lui ? »
Ils dirent « il n’en resterait rien » alors il a ajouté :
« Ceci est à l’exemple des cinq prières grâce auxquelles Allah efface les péchés » –à savoir les petits péchés–.

(Rapporté par Al-Boukhâri et Muslim)

Il y a accord unanime sur la fiabilité de ce hadith.

Étant donné l’importance et les conséquences de la prière pour le croyant, que ce soit dans le bas monde ou dans l’au-delà, Allah a menacé celui qui la renierait d’un châtiment douloureux, puisqu’Il dit au sujet de la réponse des mécréants lorsqu’ils seront interrogés au Jour du jugement :

« Qu’est-ce qui vous a mené à l’enfer ? Ils répondront : nous n’étions pas de ceux qui accomplissaient la prière. »

(Coran 74 Verset 42-43)

De plus, Allah a menacé ceux qui la retardent par rapport à son temps sans excuse, en disant, Lui Dont la parole prévaut sur celle de tout autre :

« Malheur à ceux qui font la prière en la retardant par rapport à son temps. »

(Coran 107 Verset 4-5)

Le fait de se détourner de la prière et de la négliger, c’est se détourner de l’obéissance à Allah. Or quelqu’un ne sera jamais perdant dans le bas monde et ne sera jamais malheureux dans l’au-delà sinon en se détournant de l’obéissance envers son Seigneur.

Par conséquent, si quelqu’un délaisse l’accomplissement des cinq prières obligatoires par paresse, c’est un grand péché dont l’auteur mérite de subir le châtiment douloureux. Mais il se peut que cela le conduise à la mécréance car le fait de délaisser la prière a un effet sur le cœur. Ainsi, il sera faible face au chaytan et face aux mauvais penchants. Et celui qui devient faible, il se peut que sa faiblesse le mène jusqu’à la mécréance, qu’Allah nous en préserve.

Quant à celui qui persévère à l’accomplir et la fait comme il convient, cela influe sur lui en améliorant son état et en l’éloignant des mauvais actes. Allah dit :

« Et accomplis la prière car certes la prière empêche de tomber dans les turpitudes et les choses répréhensibles. »

(Coran 29 verset 45)

Chers frères de foi, persévérez à accomplir les cinq prières obligatoires en assemblée, car il y a dans l’accomplissement de la prière en assemblée un secret et une plus grande récompense qu’en la faisant tout seul. En effet, le Prophète (saw) a dit, dans ce qu’a rapporté Al-Boukhâri et Muslim :

« La prière accomplie en assemblée surpasse la prière accomplie en étant seul de vingt-sept degrés. »

Et le fait que quelqu’un accomplisse la prière du ‘Ichaa et du Sobh en assemblée donne plus de récompenses en raison de ce qui est parvenu du Prophète (saw), dans le sahih de Muslim

« Si l’on accomplit la prière du ‘Ichaa en assemblée, c’est comme si l’on a veillé la moitié de la nuit en prières surérogatoires ; et si l’on accomplit la prière du Sobh en assemblée, c’est comme si l’on a veillé toute la nuit en prières surérogatoires. »

Alors, esclaves d’Allah, empressez-vous de les accomplir dans leur temps, en assemblée, en étant sincère par recherche de l’agrément de Allah. Réalisez-la dans une obéissance complète car vous en retirerez une force et une volonté plus forte de la part d’Allah pour persévérer face aux épreuves mêmes si elles empirent, et dans la bataille face aux situations critiques de la vie quelle que soit leur rudesse. Grâce à la prière, vous pouvez chasser les maladies de vos cœurs, ramener la paix à vos consciences, la sérénité à vos fors intérieurs et la droiture à vos organes. Et c’est cela qu’explique la parole du Prophète (saw) :

« Tranquillise-nous par elle, ô Bilal » c’est-à-dire fais l’appel à la prière pour que nous retrouvions la tranquillité grâce à la prière. »

(Rapporté par At–Tabarânî)

Ô Allah, fais que nous soyons au nombre de ceux qui font la prière, fais-nous persévérer sur la voie de bonne guidée du meilleur des Messagers, et la louange est à Allah, le Seigneur des mondes.


Et Allah seul détient La Vérité
Sur ce, Que la Paix de Dieu soit sur vous et vous accompagne partout où vous êtes.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :