Les Prophètes

La Création d’Adam (as)

(Chronique de Tabari)


Lorsque Dieu voulut créer Adam. Il ordonna à Gabriel d’enlever de la face de la terre une poignée de chaque espèce d’argile : de la noire, de la blanche, de la rouge, de la jaune, de la bleue et de chaque espèce différente. Gabriel vint au milieu de la terre, à l’endroit où se trouve aujourd’hui le temple de la Kaaba. Il voulut se baisser et prendre de l’argile sur la terre. La terre se mit à lui parler et lui dit :
« Ô Gabriel, que veux-tu faire? »
Gabriel répondit :
« Je veux enlever de la face de la terre un peu d’argile, de limon et de pierre, car Dieu formera de toi un vicaire. »
La terre lui dit en jurant par Dieu :
« Tu ne prendras à la terre ni argile, ni poussière, ni pierre. Que serait-ce si Dieu formait de moi des créatures, et qu’ensuite ces créatures fissent le mal sur la terre et qu’elles répandissent le sang injustement ? »
Gabriel se retira par respect pour ce serment et ne prit point de terre.
Il dit :
« Seigneur, tu sais bien ce que m’a dit la terre et quel serment elle a fait. »

Dieu envoya ensuite Michel, et lui dit :
« Enlève un peu de limon de la terre. »
Lorsque Michel fut arrivé, la terre lui fit le même serment; Michel se retira aussi par respect pour ce serment et ne prit point de terre.

Dieu ordonna ensuite la même chose à l’ange de la mort.
L’ange de la mort vint , et, quoique la terre lui fit le même serment, il ne se retira point et dit :
« Je ne m’abstiendrai pas d’exécuter les ordres de Dieu, à cause de tes serments . »
L’ange de la mort se baissa donc et enleva de dessus la terre quarante coudées d’argile de toutes espèces, comme nous l’avons dit.

Ensuite Dieu forma Adam de cette terre , comme il l’a dit :
« Ô hommes ! Si vous doutez au sujet de la Résurrection, c’est Nous qui vous avons créés de terre, (…)”
(Coran 22 verset 5)

Lorsqu’il se fut écoulé quelque temps, cette terre prit une forme; le soleil darda ensuite sur elle ses rayons, elle sécha; ensuite Dieu en créa Adam, auquel il donna la même forme qu’à nous qui sommes ses enfants.
Personne sur la terre n’avait vu une figure comme la sienne; ni anges, ni génies.

Iblis alla voir cette figure. Adam était resté de longues années étendu à sa place, comme Dieu l’avait créé, ainsi qu’il est dit dans le Coran :
« S’est-il écoulé pour l’homme un laps de temps durant lequel il n’était même pas une chose mentionnable ? »
(Coran 76 Verset 1)

Or Adam était demeuré de la sorte étendue à sa place pendant un espace de quarante ans. Personne ne pensait à lui, et on ne savait pas ce qu’il était et quelle créature il était. Or, lorsque Iblis alla vers lui, il le vit étendu à terre, d’une grandeur telle que son corps allait de l’orient à l’occident, et l’argile dont il avait été formé était devenue comme deux branches de palmier sèches. Or, de même que, si vous prenez deux branches de palmier et que vous les frappiez l’une contre l’autre, elles rendent un son, de même aussi, lorsque Iblis poussa Adam, l’argile sèche dont celui-ci était formé rendit un son. Iblis en fut étonné. Il examina plus attentivement la figure d’Adam, il trouva que l’intérieur de cette figure était vide. Il alla du côté de la bouche, tourna et y entra. Lorsqu’il fut sorti de l’intérieur du corps d’Adam, il laissa connaître aux anges l’infidélité qui était dans soncœur, en disant :
« Cette créature n’est rien, parce que son intérieur est vide; et toute chose dont l’intérieur est vide peut être cassée. Maintenant que Dieu l’a créée, il lui a donné l’empire de ce monde; mais du moins je combattrai contre elle, et je ne lui donnerai point la terre, mais je la chasserai de la terre comme j’en ai chassé les Djâns (Conf. Article Qui possédait ce Monde avant Adam (as)?) . Quel est votre avis ? »

Les anges répondirent :
« Iblis, ce que nous avons fait contre les Djâns, nous l’avons fait par l’ordre de Dieu qui nous a dit de leur faire la guerre et de les mettre en fuite. Maintenant, si Dieu a formé cette créature, s’il l’a choisie et s’il nous ordonne de lui être soumis, il ne nous est pas possible de nous écarter des ordres de Dieu. »

Lorsque Iblis sut que les anges ne pensaient pas comme lui , au même instant il changea son discours et dit :
« Vous dites la vérité; et moi aussi, je pense comme vous, mais j’ai voulu vous éprouver pour voir ce que vous diriez.»

Lorsque Dieu voulut donner la vie à Adam, il ordonna à l’âme d’entrer dans son corps. L’âme pénétra par son gosier jusqu’à sa poitrine et à son ventre, et partout où elle arrivait, la terre, l’argile, la poussière et le limon noir dont était formé le corps d’Adam devenaient des os, des nerfs, des veines, de la chair, de la peau et d’autres choses semblables.
Lorsque l’âme arriva à la tête d’Adam et qu’il éternua, Adam dit :
« Louange à Dieu »
Gabriel dit :
« Que Dieu te fasse miséricorde, ô Adam ! »

Adam tourna la tête et vit le paradis avec les délices qu’il renferme. Or l’âme était parvenue à l’estomac d’Adam, et il désirait manger quelque chose. Il voulut aller vers ces délices et en prendre pour manger. Il essaya de se lever, et il ne put point le faire, parce que toute la partie inférieure de son corps n’était, encore que de l’argile. Gabriel dit :
« Ô Adam, ne te presse point. »
Comme il est dit dans le Coran ;
« (..) L’homme est pressé »
(Coran 17 Verset 11)
Il y est dit encore :
« L’homme a été créé prompt dans sa nature »
(Coran 21 verset 37)

Or, lorsque l’âme se fut étendue dans tout le corps d’Adam, qu’elle s’y fut attachée, et qu’Adam fut devenu un homme parfait, Dieu voulut montrer aux anges le mérite d’Adam, afin qu’ils sussent que ce n’était point sans motif qu’il leur ordonnait de l’adorer. Il enseigna à Adam les noms de tous les hommes, des Péris et des Devs qui se trouvaient sur la terre, ceux des quadrupèdes qui sont dans la mer et hors la mer, des animaux qui paissent, qui broutent, qui marchent, qui volent, et d’autres choses semblables qui ont existé ou qui existeront jusqu’au jour du jugement. Il lui enseigna encore les noms des choses sèches et des choses humides, des petites et des grandes, telles que l’hiver, l’été, le ciel, la terre, montagne, plaine, désert, mer et autres choses semblables.

Il est dit dans le Coran :
« Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit: « Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques ! » (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu’Adam). »
(Coran 2 Verset 31)

Lorsqu’on eut dit ces choses à Adam et qu’il les sut, Dieu dit aux anges : Dites-moi les noms de ces choses, afin que votre mérite devienne manifeste. Ils répondirent : Seigneur, nous n’avons point cette science. Dieu dit à Adam : Dis-leur ces noms. Adam se mit à parler, et il leur récita les noms de ces choses. Les anges entendirent ces noms et les surent. Adam les savait déjà par la volonté de Dieu.

Lorsque les anges virent qu’Adam les surpassait en science, ils avouèrent tous leur infériorité, et ils lui furent soumis en fait de science et d’instruction.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :