L'aumône Légale (La Zakât)

Guide Pratique de la Zakat et Cas Concret de Calcul


Les cinq actes d’adoration les plus importants et les plus fondamentaux de l’Islam sont simplement connus comme les “piliers de l’Islam.” Ce sont :

  1. La “shahâda” (l’attestation que rien n’est digne d’être adoré excepté Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah)
  2. Les cinq prières quotidiennes
  3. La zakat
  4. Le jeûne
  5. Et le pèlerinage du hajj

Le musulman doit avant tout se concentrer sur l’apprentissage et la mise en pratique de ces piliers avant de s’intéresser à d’autres aspects de l’Islam.

Avant tout propos, il faut préciser qu’on distingue en Islam plusieurs « Zakat »:
Zakat « Ul-Fitr » : versée à l’occasion de la fête marquant la fin du jeûne du mois de Ramadân (fête appelée « Eïd El-Fitr ») et qui consiste en un repas offert à un nécessiteux (La somme a été estimée à environ 5 à 7€ = 3.280 à 4.592 FCFA pour Ramadan 2019)

Zakat « El-Mâl » : 3ème Pilier de l’Islam, c’est la charité appliquée sur les possessions, le patrimoine, du musulman chaque année.

Dans cet Article, nous parlerons de la Zakat « El-Mâl« , donc à chaque fois que vous verrez le mot « Zakat » il représentera « Zakat « El-Mâl » »
Le mot « zakat » est habituellement traduit par « le dû des pauvres » ou « la taxe de l’aumône. » 
En réalité, aucun mot simple ne peut traduire zakat correctement. 

Avant d’entrer dans le vif du sujet en ce qui concerne le mot zakat, un autre mot aide à mieux le comprendre, c’est « Sadaqa. »
La zakat et la Sadaqa sont différentes. La zakat est la charité obligatoire et est imposée, tandis que la Sadaqa est la charité volontaire et est un acte recommandé qui apporte une rétribution supplémentaire. 

De plus, la zakat est le troisième pilier de l’Islam. Ne pas s’acquitter de la Zakat par négligence est un péché, alors qu’on ne reproche rien à une personne qui ne s’acquitte pas d’une charité volontaire.

C’est pourquoi elle est appelée charité « volontaire »! La zakat est calculée avec précision et ne peut être remise qu’à des ayants droit spécifiques, alors que la Sadaqa n’est pas liée par de telles contraintes. La Zakat doit être donnée chaque année, alors que la Sadaqa peut être donnée une seule fois tout comme on peut la donner aussi souvent que l’on veut.

L’aspect spirituel de la zakat

La zakat est un bel acte d’adoration intimement lié à la notion de purification. En effet, dépenser sa richesse en zakat purifie le cœur de l’amour des richesses matérielles. Une personne qui fait don de sa richesse affirme en vérité que rien ne lui est plus cher que l’amour d’Allah et qu’il est prêt même à sacrifier sa richesse pour satisfaire Allah. Le Prophète Muhammad (saw) dit:
« Quiconque s’acquitte de la zakat sur sa richesse verra son côté maléfique ôté de lui. »
(Tabarânî)

Définition exacte de la zakat

Dans la loi islamique (Shari’a), les mots ont une définition claire et zakat ne fait pas exception. La Shari’a définit la zakat comme une part prélevée de la richesse que l’on doit remettre chaque année à un ensemble spécifique d’ayant-droits mentionnés dans le Coran.

L’importance de la zakat et le châtiment mérité pour ne pas s’en être acquitté

La zakat représente la compassion de l’Islam envers les pauvres et les nécessiteux. La zakat n’est pas un impôt, mais un acte d’adoration pour lequel on est rétribué par Allah. Ne pas s’acquitter de la zakat est un péché et nier le fait qu’elle soit obligatoire est un acte de mécréance.

Le Coran nous parle du sort de ceux qui refusent de s’acquitter de la zakat en disant:
“…Ô vous qui croyez! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et [leur] obstruent le sentier d’Allah. A ceux qui thésaurisent l’or et l’argent et ne les dépensent pas dans le sentier d’Allah, annonce un châtiment douloureux, le jour où (ces trésors) seront portés à l’incandescence dans le feu de l’Enfer et qu’ils en seront cautérisés, front, flancs et dos: voici ce que vous avez thésaurisé pour vous-mêmes. Goûtez de ce que vous thésaurisiez.”
(Coran 9 Verset 34-35)

Le Nisaab

On ne doit s’acquitter de la zakat que lorsque la richesse atteint un seuil minimal appelé «  Nisaab « . 
Représente-toi le Nisaab comme un barème qui t’aide à savoir si tu dois t’acquitter de la zakat.

Les différentes catégories de richesse ont chacune un Nisaab déterminé:
– L’argent : 595 grammes                  
– L’or : 85 grammes, 3 onces liquides, ou 2.74 onces troy oz d’or pur

– Monnaie et épargne : L’équivalent de 85 gr d’or ou 595 gr d’argent

La zakat des articles précédents représente 2,5% de leur valeur. Si le Nisaab est atteint pour une seule catégorie de richesse, la zakat n’est acquittée que pour cette catégorie de richesse et est calculée sur le total (Nisaab plus excédent) de celle-ci.

Les prix de l’or et de l’argent varient chaque jour sur les marchés internationaux.
Par exemple, le 25 Septembre 2019, le prix de l’or est de 29.360,22 FCFA /g et celui de l’argent de 356,20 FCFA/g.

Le Nisaab pour l’or était donc d’environ 2 495 618,7 FCFA (29.360,22 FCFA x 85 grammes) et celui de l’argent d’environ 211 939 FCFA (356,20 FCFA x 595 grammes). Les prix de l’or et de l’argent peuvent être obtenus sur le site www.goldprice.org

Le Nisaab est aussi souvent fixé par les savants du pays dans lequel nous sommes, pour 2019, en Côte d’Ivoire le Nisaab a été fixé à 357.000 FCFA

Quand la zakat doit-elle être donnée?

De nombreuses règles et dispositions islamiques dépendent de l’année lunaire islamique. La zakat est l’une d’entre elles. Si tu as plus de richesse que le Nisaab durant une année (lunaire), tu dois alors t’acquitter de la zakat. Bien que cela ne soit pas requis, la plupart des gens calculent leur zakat de Ramadân à Ramadân. Tu peux donc prendre comme référence pour calculer ta zakat et t’en acquitter le 1er ou le 15 du mois de Ramadân

Qui doit s’acquitter de la zakat?

La zakat est due uniquement par les musulmans, adultes ou mineurs, hommes ou femmes, sains d’esprit ou non. Les tuteurs légaux doivent s’acquitter de la zakat au nom de ceux qui ne le peuvent pas. Ceci est un problème important dans le cas des enfants ayant des besoins spécifiques qui disposent de leurs propres fonds ou jouissent d’un waqf en leur faveur et dont les sommes accumulées sur ces comptes atteignent le Nisaab.

La zakat est également à prélever sur les marchandises, le bétail et les denrées agricoles comme les céréales, les fruits et les légumes.  Il est important qu’un commerçant ou un agriculteur connaisse les règles de la zakat qui le concernent, mais pour l’instant, nous ne traiterons pas de cela dans cet article.

La zakat n’est pas à prélever sur les choses utilisées pour satisfaire les nécessités de base, les nécessités de base étant la nourriture, le logement, les vêtements, les articles ménagers, la vaisselle, les meubles, etc.

Qui sont les ayants droit de la zakat?

Le Coran nous dit qui a droit à la zakat. On trouve les huit catégories d’ayant-droits dans le Coran, au chapitre At-Tawbah Coran 9 Verset 60:
« Les aumônes sont affectées aux pauvres, aux nécessiteux, à ceux qui les recouvrent, à ceux dont les cœurs sont à gagner, au rachat des captifs et à l’affranchissement des esclaves, aux endettés, au combat dans la voie d’Allah et aux voyageurs. C’est là une répartition fixée par Allah. Allah est omniscient et sage »

1.  Les pauvres

Les personnes pauvres qui ne possèdent pas assez pour subvenir à leurs besoins sont susceptibles de recevoir la zakat. Cela ne signifie pas qu’ils sont totalement démunis, mais plutôt qu’ils ne peuvent pas joindre les deux bouts et pourtant, ils ne sollicitent pas l’aide des autres par pudeur et par amour propre.

2.  Les démunis

Ce sont des gens si pauvres qu’ils n’ont rien pour subvenir à leurs besoins. De toute évidence, leur situation est pire que celle de la première catégorie.

3.  Les collecteurs de la zakat

Les personnes responsables de la collecte et de la distribution de la zakatpeuvent être rémunérées pour leur travail avec des biens provenant de la zakat. Ils peuvent à ce titre recevoir un salaire, qu’ils soient pauvres ou non.

4.  Pour concilier les cœurs

Les personnes qui se sont récemment converties à l’Islam ont droit à la zakat. On peut également donner la zakat à ceux dont on veut s’assurer le soutien ou s’épargner l’hostilité.

5.  Affranchir des esclaves

Dans le passé, l’argent de la zakat était également utilisé pour affranchir des esclaves. Le Coran a prescrit cela comme un des moyens légitimes de la dépenser. C’est une manifestation claire de l’empathie de l’Islam à l’égard de la condition des esclaves, lorsque ceux-ci existaient. L’Islam a élevé l’affranchissement des esclaves au rang d’acte de culte qui satisfait Dieu.

6.  Rembourser des dettes

Les personnes surendettées qui n’ont pas de moyen de rembourser leurs dettes peuvent également bénéficier de la zakat. La dette peut résulter de raisons médicales, d’un mariage ou d’autres dépenses légitimes.

7.  Pour la cause d’Allah

La richesse peut également être dépensée dans la cause d’Allah. L’interprétation traditionnelle des savants classiques de l’Islam est que cette catégorie concerne le djihad ou la guerre légitime. Des savants ultérieurs ont également inclus dans cette catégorie les efforts pour la diffusion et la défense idéologique de l’Islam.

8.  Les voyageurs

Il arrivait souvent dans le passé que les gens se retrouvent démunis en voyage sans possibilité d’accès à leur richesse restée chez eux. Cela arrive également parfois aujourd’hui. Dans de telles situations, les voyageurs peuvent bénéficier de la zakat. La condition est que leur voyage ne soit pas une désobéissance à Allah, mais qu’il soit motivé par une cause acceptable, comme la recherche d’un savoir, la recherche d’un emploi ou le négoce.

Qui ne peut pas bénéficier de la zakat?

Une personne riche ne peut pas remettre la zakat à ses parents, car c’est à elle d’en assumer la charge.
L’époux ne peut pas non plus remettre la zakat à son épouse puisqu’il doit l’entretenir financièrement.
De plus, on ne peut pas remettre la zakat à un non-musulman d’après la majorité des savants musulmans, les non-musulmans pauvres pouvant être aidés par les Sadaqa ou charités volontaires.

Astuces relatives à l’acquittement de la zakat

1.    Tu peux donner de l’argent à un musulman pauvre et nécessiteux directement si tu le connais.
2.    Ton centre islamique local recueille probablement la zakat et la distribue aux nécessiteux de la communauté locale ou collabore avec une organisation caritative. Par conséquent, tu peux toujours demander à la mosquée du coin si elle accepte la zakat. Tu peux même trouver à la mosquée des boîtes marquées « zakat » dans lesquelles tu peux simplement déposer un chèque ou de l’argent en espèce pour la zakat.
3.    Par ailleurs, tu peux faire une recherche sur internet et trouver de nombreuses organisations caritatives islamiques qui collectent la zakat afin de parrainer des orphelins et distribuer de la nourriture ou des médicaments dans des régions sinistrées. 

Précisions diverses

La zakat doit être prélevée sur les bijoux en or et en argent. La zakat sur l’or sera calculée selon la teneur en or des bijoux (c’est-à-dire des carats) et de sa valeur sur le marché. Par conséquent, lors du calcul de la valeur de ton or, tu dois consulter un bijoutier pour estimer la valeur correcte (en fonction de la qualité et du poids). Les pierres serties dans les bijoux ne sont pas soumises à la zakat.

Tu dois avoir l’intention de payer la zakat lorsque tu t’en acquittes. En d’autres termes, tu ne peux pas donner de l’argent comme aumône, puis te dire plus tard: « Comme j’ai déjà tellement donné à des œuvres caritatives, cela comptera pour ma zakat ».

La zakat doit être acquittée aussitôt qu’elle est due.  Elle ne doit pas être reportée à moins d’une bonne raison, comme attendre de rencontrer des pauvres.

Il existe un malentendu très commun et répandu selon lequel, lorsque je me suis acquitté de la zakat sur une richesse, je ne suis pas obligé de m’en acquitter sur la même richesse l’année suivante. Ceci est sans fondement. En réalité, à chaque fois je possède des richesses dépassant le Nisaab et qu’une année lunaire complète s’écoule, je continuer à m’acquitter de la zakat chaque année. 

Cas Concret :

Je suppose que je veux faire ma Zakat chaque 1er jour du mois de Ramadan.

1ère étape
Je détermine le Nisaab :
(Prix du gramme au 25/09/2019 a titre indicatif, pour la période voir le court du gramme sur le site www.goldprice.org)

  1. Or 85g…. 29 360,22 FCFA /g = 2 495 618,7
  2. Argent 595g… 356,20 FCFA/g = 211 939

Je préfère aller sur le montant le moins élevé (ou je me focalise sur le Nisaab déterminé par les savants du pays dans lequel je réside, c’est-à-dire la Cote d’Ivoire ou le Nisaab est fixé à 357.000 FCFA.)
Donc j’opte pour le Nisaab de 211 939 FCFA (je préfère personnellement e montant le plus bas, c’est mon choix personnel).
Dans un 1er temps je vérifie si du 1er jour du Ramadan 2019 au 1er jour du mois de Ramadan 2020 je ne suis pas descendu en dessous du Nisaab.
C’est-à-dire que, pendant toute cette année lunaire complète, la sommes que j’ai en ma possession n’a pas été une fois inferieur a 211 939 FCFA.
Si ce montant devient inférieur au Nisaab, il n’y a pas de Zakat à payer tant que mon épargne n’a pas été supérieure au Nisaab pendant une année lunaire. La date de départ de la période n’est donc pas fixe.

Donc en Conclusion :
Pour que les avoirs/biens soient imposables, deux conditions doivent être vérifiées:

  • Le seuil (Nisaab): La valeur des avoirs/biens doit atteindre ce seuil.
  • La période: La valeur des avoirs/biens ne doit pas descendre en dessous du seuil pendant une année lunaire (calendrier hégirien).

2ème étape
Je vérifie mes comptes bancaires et mon espèce au 1er du mois de Ramadan 2020

  1. BACI = 2.220.000 FCFA
  2. A La Maison sous mon Matelas = 100.000 FCFA
  3. Standard Bank = 1.320.000 FCFA
  4. UBA = 400.000 FCFA

Donc au total j’ai sur mes comptes 4.020.000

3ème étape

J’ai comme dette Divers remboursable sur une année 820.000FCFA (Divergence certain déduise, d’autre non)

4ème étape

Donc j’ai comme actif personnelle 3 200 000 FCFA

5ème étape

Je vérifie si durant la période allant du 1er Ramadan 2019 au 1er Ramadan 2020 je n’ai pas été en dessous Nisaab sur le total de mes actifs.
Je me rends compte que non, alors ma zakat sera de 2.5% de 3 200 000 FCFA ou tout simplement je divise les 3 200 000 FCFA par 40.

6ème étape
3 200 000 X 0.025= 80 000FCFA
ou
3 200 000 / 40 = 80 000FCFA

Ma Zakat à payer le 1er Ramadan 2020 est de 80 000 FCFA (je suppose que nous sommes le 1er Ramadan 2020)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :