Rappels Islamiques

Le concept de Dieu


Louange à Allah, que la prière et le salut soient sur son prophète Mohamed sur sa famille et sur tous ceux qui le suivent jusqu’au jour de la résurrection.


Il y a un message envoyé par Dieu à tout le monde, mais les différentes interprétations accumulées au cours de l’histoire conduisent à des croyances et des religions différentes. Le vrai concept de Dieu explique que le Créateur existe et qu’Il a créé l’univers et toutes les créatures. Il les a envoyé un message unique. Dieu n’est pas différent pour différentes personnes mais Dieu est éternellement le même. Le concept de Dieu est le même dans plusieurs religions et cela fait l’objet de discussions. Différents points de vue d’érudits célèbres illustrés par des livres et des écritures sacrés font l’objet d’une recherche et d’une analyse approfondie.

La Cause Principale:

Qui a créé Dieu? Une controverse commune de sceptiques et de questionneurs sur la création de Dieu. Cette question est compliquée et découle d’une fausse hypothèse selon laquelle Dieu a été créé. Mais, est-ce que Dieu est une chose qui tombe dans la catégorie des choses créées? Cette question peut-elle être valide? Nous ne pouvons pas nous demander quel goût à la colère, car elle n’entre pas dans la catégorie des choses que nous pouvons manger, mais plutôt dans une catégorie de choses que nous pouvons ressentir.

De même, la question de l’odeur de la couleur rouge n’est pas valable, car les couleurs ne relèvent pas de la catégorie des choses qui ont une odeur. Tout a besoin d’une cause, mais Dieu existe simplement et n’a pas de cause. Quelque chose devait exister avant tout. Dieu est la cause première.

Si nous disons que tout a une source, et que cette source elle-même a une source et si nous maintenons ce modèle; chaque source venant causativement d’une source précédente, alors le modèle continuera perpétuellement. Par conséquent, logiquement, ce schéma doit prendre fin ou plutôt commencer. Il doit atteindre une source qui n’a pas de source. C’est ce que nous appelons la « cause primaire. »

La source primaire doit avoir existé avant le commencement des temps, car si elle avait existé après le commencement des temps, alors cette source doit elle-même avoir eu un commencement, il doit y avoir quelque chose qui a précédé son existence. La source primaire doit avoir précédé le temps et l’espace. Sans le soleil, la lune, les planètes, les étoiles, il n’y aurait pas de nuit ni de jour; il n’y aurait pas d’heures, de jours ou de mois. Par conséquent, le temps et l’espace doivent avoir vu le jour simultanément, et c’est ce que la science a prouvé.

« Et c’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune; chacun voguant dans une orbite. »

(Coran 21 Verset 33)

Il y a une différence entre l’événement primaire et la cause primaire, l’événement primaire selon la science est le Big Bang (Une théorie scientifique sur comment l’univers a commencé), mais la cause primaire est celle qui a causé le Big Bang.

Les philosophes classiques ont assigné certaines caractéristiques à la cause primaire:

1. Elle doit avoir précédé le temps et l’espace, l’énergie et l’existence. La nature ne peut donc pas être le créateur de l’univers car elle est le temps, l’espace et l’énergie, alors que la cause doit avoir existé avant la nature.

2. Elle doit aussi être omnipotente (avoir le pouvoir sur tout).

3. Elle doit être capable de prendre des décisions afin de prendre la décision de commencer la création.

4. Elle doit avoir la prévoyance, et doit être omniscient (avoir la connaissance parfaite de toutes les choses).

5. Cela doit être un parce que si cette cause est parfaite, elle ne devrait pas avoir besoin d’une autre cause.

Est-Ce Que Tout Est Arrivé Par Hasard?

Un dé roulant par exemple a six côtés et peut être jeté par une personne de quelque façon que ce soit. La probabilité d’obtenir le nombre 5 se produira par hasard, et cette probabilité est égale à la probabilité d’obtenir un 6. Toutefois, pour que cette chance se produise, la personne qui a lancé le dé et le dé lui-même doit exister.

La chance n’est pas une cause primaire ; c’est un résultat secondaire qui dépend d’autres facteurs. Si vous mettez les dés dans un four, le hasard ou la probabilité d’obtenir un 5 changera puisque les dés fondront à l’intérieur et ne seront plus utilisables. En fait, le mot  » hasard  » ne peut pas être utilisé pour interpréter quoi que ce soit parce que ce n’est rien du tout. Par conséquent, l’univers ne peut pas être créé par hasard.

La chose la plus incroyable à propos de cet univers est que c’est un univers ordonné avec des règles prévisibles. Comme Albert Einstein (le physicien théoricien) a dit :

« Le mystère éternel du monde est sa compréhensibilité. Le fait qu’il soit compréhensible est un miracle. »

Le problème de mettre toute notre foi dans la science est que la science est une base mouvante; de nouvelles découvertes sont faites chaque jour qui nie les théories précédentes. Certaines choses que nous prenons comme science sont encore théoriques. Même si nous supposons que toute la science est prouvée et exacte, nous avons toujours un problème. Le problème avec la science de nos jours est qu’elle donne toute la gloire au scientifique et ignore l’auteur.

Par exemple – disons que quelqu’un entre dans une pièce et découvre une belle peinture, très précisément exécutée, avec un ordre incroyable et une symétrie de couleur, puis il sort pour en parler aux gens. Tout le monde est tellement impressionné par l’homme qui découvert la peinture qu’ils oublient de poser la question la plus importante :

« Qui l’a peint ? »

C’est ce que font les humains ; ils sont tellement impressionnés par les découvertes scientifiques des lois de la nature et de l’espace qu’ils oublient la créativité de Celui qui a créé ces lois de cette gravité, de la force centrifuge, de l’énergie et de la matière. Ils n’ont pas créé ces lois. Le Créateur a fait.

En 2007, Sir Anthony Flew, le philosophe athée le plus influent du vingtième siècle, a publié un livre affirmant : « Il y a un Dieu. »

Flew a déclaré que « Les arguments les plus impressionnants pour l’existence de Dieu sont ceux soutenus par les découvertes scientifiques récentes. »

Flew a dit encore que son déisme était le résultat de son « empathie grandissante avec la perspicacité d’Einstein et d’autres scientifiques notés qu’il devait y avoir une intelligence derrière la complexité intégrée de l’univers physique et ma propre perspicacité que la complexité intégrée de la vie elle-même – qui est beaucoup plus complexe que l’univers physique – ne peut être expliqué en termes d’une source intelligente »

Anthony Flew a suivi les preuves scientifiques et après une vie d’athéisme, il est arrivé à la conclusion qu’il n’y a qu’un seul Dieu, non matérialiste, qui ne change pas, avec un pouvoir absolu et une connaissance absolue, source de tout bien. Les faits scientifiques qui conduisent de notables scientifiques à cette conclusion:

1. Le Big Bang: Le monde a un début et chaque événement doit avoir une cause.

2. Le monde fonctionne selon des lois interdépendantes.

3. L’émergence de la vie à partir de la matière morte.

4. La capacité de l’esprit humain qui ne se comprend pas, à penser logiquement et en termes abstraits, à être conscient de soi.

Charles Darwin qui a inventé la théorie de l’évolution (La théorie qui avance la revendication traditionnelle que tous les végétaux, animaux et êtres humains

sont le résultat d’événements accidentels aveugles et inconscients) a dit:

« Supposer que l’œil, avec tous ses artifices inimitables pour ajuster le foyer à différentes distances, pour admettre différentes quantités de lumière, et pour corriger l’aberration sphérique et chromatique, aurait pu être formée par la sélection naturelle, je l’avoue volontiers, c’est absurde au plus haut degré possible. »

(Chapter 7: OllerandOmdahl. Moreland, J. P. The Creation Hypothesis: Scientific)

La Sagesse Du Créateur:

• Il n’y a pas de coercition dans la religion. Tout le monde est libre de croire ce qu’il veut. La loi d’attraction prétend que nous obtenons ce que nous attendons (pour le croyant, cela s’appelle penser du bien de Dieu). Donc, si nous croyons que nous sommes venus sur Terre pour rien, juste pour manger, dormir et mourir, puis que nous revenons à rien, alors nous pourrions devenir encore pire que ce que nous attendons. Si nous croyons que nous avons été créés pour un but important et que’ après la mort, une belle vie nous attend, nous pourrions avoir mieux que ce que nous attendons. Nous pouvons sans risque supposer que la déception et la crainte de l’athée lorsqu’il rencontre le Créateur après la mort sera bien pire que celle du croyant s’il ne trouve rien qui l’attend. Dans tous les cas, un croyant ne perdra jamais, une vie avec la foi est une vie bien plus heureuse à tous les niveaux.

• Le Créateur est unique et nous ne devrions pas essayer de projeter nos attributs et défauts en Lui. Si un jouet actionné par batterie pouvait imaginer, il penserait très probablement qu’il a été fait par un être humain actionné par batterie. Les êtres humains tombent dans ce piège : nous ne pouvons pas imaginer que Dieu existe dans sa propre essence sans cause ; parce que nous voyons tout autour de nous dans le besoin d’une telle cause.

• La causalité est une loi pour nous qui vivons dans l’espace et le temps. Dieu, qui a créé l’espace et le temps, est nécessairement transcendant par rapport aux deux et c’est une erreur de notre part de penser qu’il est lié par l’un ou l’autre. C’est Dieu qui a créé la loi de causalité et nous ne pouvons pas le considérer comme un sujet à la loi qu’il a créée, donc Dieu ne change pas. Il a créé le temps, donc Il ne peut pas être soumis au temps. Il ne traverse pas les mêmes étapes de temps que nous traversons, ne se fatigue pas, ne se met pas dans une forme de corps humain et ne vient pas sur Terre. Par conséquent, nous ne pouvons pas le voir dans cette vie parce que nous sommes piégés dans le temps et l’espace, alors qu’Il est au-delà d’eux.

Par exemple : une personne assise dans une pièce sans fenêtre ne peut voir que l’intérieur de la pièce. Pour voir dehors, il doit quitter la pièce ; c’est-à-dire qu’il doit surmonter la pièce comme un obstacle pour voir l’extérieur.

• Dieu, bien que connaissable par la raison, est également connu par la conscience. De même que notre soif d’eau est la preuve qu’elle existe, notre aspiration à la justice nous prouve qu’un Dieu juste existe.

• Quand nous sommes généreux et riches, nous invitons les autres à manger et à boire parce que nous voulons remplir notre générosité. Dieu est le plus généreux, le plus miséricordieux. Il nous a créés pour donner Ses bénédictions et fournir Sa miséricorde. Tous les beaux attributs humains sont dérivés de Ses attributs.

• Nos actes sont connus d’avance de Dieu dans son livre, mais ils ne sont pas pré ordonnés pour nous contre notre volonté. Ils sont seulement prédestinés dans Sa Prescience. De la même manière, nous pouvons prévoir, à la lumière de la connaissance des caractères de nos enfants, qu’ils feront un mauvais choix avant même de le faire. Nous ne leur avons pas imposé leur choix contre leur grès, même si nous nous attendions à ce choix. Dieu pré ordonne les intentions et les cœurs de l’homme; si ceux-ci sont mauvais, l’homme viendra au mal; s’il est bon, le sort sera bon. La prédestination n’est pas en contradiction avec la liberté de choix car Dieu nous prédestine sur la base de Sa connaissance complète de ce que seront nos choix et nos intentions.

• L’homme, dans sa liberté, peut agir contrairement à ce qui satisfait Dieu, mais il ne peut rien faire en contradiction avec Sa volonté. Dieu nous a accordé la liberté de transgresser ses désirs (nous lui désobéissons) mais Il n’a donné à personne la liberté de transcender Sa volonté. Cette liberté est encore affirmée par notre expérience qu’il est impossible, sous aucune pression, d’obliger le cœur à accepter tout ce qu’il ne veut pas. Nous pouvons forcer quiconque à travers les menaces à rester avec nous, mais aucune pression ne peut les inciter à nous aimer. Dieu a préservé nos cœurs de toutes les formes de contrainte. C’est pourquoi Dieu juge selon ce qui est dans le cœur et récompense selon l’intention, qui n’est visible par personne autre que Lui.

• L’homme a la liberté de choix par rapport à ce qu’il sait et contrôle ; il est pré ordonné à l’égard de ce qu’il ne sait pas ou ne contrôle pas. Le jugement suit la responsabilité. Ainsi, Dieu ne nous jugera pas selon notre apparence physique, notre statut social ou nos affiliations tribales, et Il ne nous punira pas non plus parce que nous n’avons pas réussi à arrêter le soleil dans son orbite.

• Dieu aurait pu contraindre l’homme à croire en révélant des signes ou des miracles incontestables, et Il pourrait nous faire obéir sans nous donner le choix, mais la contrainte ne fait pas partie de la Loi Divine. Il veut que nous soyons libres d’obéir ou de désobéir, car la liberté avec la lutte est plus honorable pour l’homme que l’esclavage avec le bonheur ; le jugement et la récompense n’ont pas de sens sans choix.

• La bienveillance est la règle dans l’univers tandis que le mal est l’exception. Le mal dans l’univers est comme les espaces ombragés d’une peinture ; si vous vous approchez très près de la peinture, vous verrez ces parties comme des défauts et des fautes ; mais si vous reculez et prenez une vue générale de la peinture dans son ensemble, vous découvrirez que les ombres sont nécessaires et indispensables pour remplir une fonction esthétique dans la structure de l’œuvre. Il n’est pas possible pour nous de connaître la santé si la maladie n’existait pas, la santé brille comme une couronne sur nos têtes qui n’est connue que lorsque nous sommes malades. De même, il est impossible de connaître la beauté si la laideur n’existe pas ou de savoir ce qui est normal sans se familiariser avec l’anomalie.

• Les imperfections de l’univers sont l’essence de sa perfection, tout comme la forme incurvée de l’arc est la caractéristique essentielle de son utilité. « Un arc droit » serait inapte à tirer des flèches. Les difficultés et les souffrances trient les hommes et révèlent leur vraie nature. La maladie lègue l’immunité, la souffrance engendre la force. Ces tribulations sont des épreuves par lesquelles nous connaissons nos vraies natures ; ce sont des épreuves qui déterminent nos degrés aux yeux de Dieu.

• Le bien vient de Dieu, le mal de nous-mêmes. Dieu envoie les vents et fait couler les rivières, mais un capitaine avide peut surcharger son navire de gens et de biens et quand il coule, il maudit le destin.

• Il y a de la sagesse derrière les catastrophes naturelles et la souffrance :

– Pour nous enseigner que nous devons adhérer aux lois naturelles et morales de Dieu, car les catastrophes naturelles peuvent survenir lorsque l’homme viole les lois de Dieu.

– La souffrance des justes s’accompagne de promesses de grande récompense et de bénédictions de Dieu.

– Les catastrophes naturelles font ressortir le meilleur chez certaines personnes en ce qui concerne l’affichage de valeurs humaines élevées et la charité.

De toutes les façons, Dieu n’a pas rendu ce monde permanent. Ce monde est temporaire et tous dans cette vie est limité par le temps. Quand son temps se termine, il meurt ou il finit. Ni les bonnes choses de ce monde sont permanentes, ni les mauvaises choses sont éternelles. Nous sommes ici pour une courte période et nous sommes testés. Ceux qui réussissent ce test trouveront un monde éternel parfait et permanent. Ceux qui échoueront à ce test verront les conséquences de leurs péchés et de leur corruption.

• Une personne au Paradis est récompensée selon ses actes, ses bonnes actions et ses devoirs dans ce monde. Et le peuple des Flammes infernales souffrira du tourment selon leur quantité de péchés et de fautes. Les âmes de certaines personnes sont en réalité des flammes d’envie, de jalousie et d’amertume ; ce sont des flammes de colère et de ressentiment. De telles âmes ne peuvent jamais vivre en paix ou endurer une heure seulement sans causer de conflit et en mettant le feu à tout ce qui les entoure ; car le feu est leur élément, leur habitat naturel. C’est un jugement juste que l’enfer soit leur dernier lieu de résidence. Ce sera comme placer une chose dans son élément légitime. Ils ne méritent pas la beauté et la paix du Paradis alors qu’ils dédaignaient la paix sur Terre.

• Tout est dans la main de Dieu ; Cependant, nous avons un rôle à jouer. Notre rôle dans la vie est d’exercer notre plus grand effort dans notre travail (études, travail, etc.) et d’attendre ensuite le meilleur de Dieu.

• Dieu nous a créés pour L’adorer comme Il est le Maître de l’univers

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent »

(Coran 51 Verset 56)

Il nous a donné la vie, la santé et tout ce que nous avons dans cette vie, donc cela n’a aucun sens d’adorer et de demander à Ses créatures au lieu plutôt qu’à Lui.

À titre d’exemple : Dieu a donné la santé à l’homme et quand l’homme tombe malade, il demande aux saints, aux prêtres, aux idoles, aux Prophètes ou à toute autre créature de le guérir.

• Une mère n’aimerait pas que ses enfants appellent leur nounou  » Maman  » car elle a les droits exclusifs de ce titre. De même, Dieu, le Tout-Puissant, a exclusivement droit à Son titre. Dieu dit :

« Certes Dieu ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Dieu quelqu’associé commet un énorme péché »

(Coran 4 Verset 48)

• Certaines personnes croient qu’il suffit d’être gentil et charitable envers les autres êtres humains. Cela n’a aucun sens pour un employé de garder sa relation avec son responsable. Notre relation avec le Créateur devrait être la meilleure relation dans notre vie.

• Beaucoup de gens passent par une période de recherche et de doute, avant de trouver le chemin vers le Créateur, ils sont comme l’enfant perdu à la recherche de sa mère. Une fois qu’ils commencent leur relation avec Dieu, ils trouvent enfin la paix.


Et Allah Seul Sait….
Sur ce, Que la Paix de Dieu soit sur vous et vous accompagne partout où vous êtes.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :